Depuis que je connais le bouledogue français, j’ai toujours été fasciné par cette race qui a rempli ma vie jusque-là. Sa découverte fortuite m'a séduit immédiatement, un look extraordinaire avec cette face plate, ce menton proéminent et ce regard qui vous interpelle, mais sa beauté intérieure est encore plus flagrante, un caractère de douceur, un savoir-faire pour vous conquérir, un agréable compagnon. Si vous aimez le chien, cette race ne peut pas vous laisser indifférent. Au premier regard, vous êtes vaincu.

On est apprivoisé et on commence à vivre à ses côtés jusqu’au jour où vous vous posez la question, mais comment les amateurs ont fait pour créer ce bouledogue, et surtout avec quoi l’ont-ils fait ? Voilà la grande question et pour y répondre, cela ne me fut pas facile. Aucun document ne relate cette histoire, si ce n’est le livre de Madame la comtesse de Comminges qui en 1933 relate ses recherches. Ils sont très riches en détails sur la naissance du bouledogue, mais ne répondent qu’imparfaitement à la question de ses origines. Sinon qu’il est dit que le bouledogue proviendrait de chiens ratiers. La présence de ratiers à Paris est avancée mais d’où venait ce ratier et pourquoi étaient-il là ? Il fallait se poser la question pour pouvoir appréhender la création de ce bouledogue parisien.

Plus on prend de l’âge, plus on comprend qu’il ne faut pas voir l’Histoire avec nos yeux d’aujourd’hui mais avec ceux qu’on aurait eu si nous avions vécu à cette époque. Tout à coup tout devient plus clair, et l’enquête commence, difficile au début mais les énigmes se résolvent petit à petit. Le grand pas fut franchi grâce à Internet qui m’a permis de trouver des documents que je cherchais depuis longtemps. Un exemple ? Le livre de Madame de Comminges introuvable en France me parvint de Londres, tout comme le livre anglais de Stubs relatant l’arrivée de la race en Angleterre.
Comprenant la raison de la présence du ratier à Paris, l’écheveau se démêlait alors gentiment. Il suffisait de l’écrire et j’ai mis plus de dix années pour le faire car je voulais que cette belle histoire soit émaillée de documents photographiques en rapport avec son déroulement.

Pour visualiser quelques pages
Cliquez sur les vignettes pour agrandir l'image - Click on the thumbnails to enlarge the picture.


250 pages, dimensions du livre : 20 x 28
Prix : 44 € + 11 € de port pour la France, envoi sous enveloppe à bulles en colissimo suivi.

Pour envoi à l'étranger, consulter M. Mulin par mail - mulinjacques@aol.com

Pour commander le livre, 2 possibilités :
Réglement via paypal : mulinjacques@aol.com - en précisant bien votre nom et adresse postale
ou par chèque à l'ordre de Jacques Mulin, à envoyer 13, rue du Maréchal Moncey - 25870 MONCEY


© 2021 J. Mulin - Site réalisé par Martine Bendjemia - E-mail webmaster